Mot de la présidente

Auprès des enfants durant ma plus tendre enfance, comme de nombreuses jeunes filles, je jouais à la « maîtresse ».

Ce jeu c’est transformé en ambition puis en davantage en vocation au fil des années.

Titulaire d’un DEUG en psychologie et d’une licence en Sciences de l’Education, j’ai, au cours de ces années universitaires, découvert de nombreuses pédagogies ainsi que les besoins bénéfiques à l’enfant pour son développement.

Celles qui me correspondent le plus sont celles de Maria MONTESSORI et de Célestin FREINET. J’ai donc réalisé plusieurs stages dans des écoles qui pratiquent ces pédagogies.

En 2000, j’obtiens le diplôme de professeur des écoles. Je suis donc amenée à enseigner à tous les niveaux de l’école primaire. Après 13 ans d’enseignement à tâtonner, à essayer de trouver mes repères afin d’apporter à mes élèves le plaisir et l’envie d’apprendre je retombe très vite dans les travers de ce que j’ai appris en formation traditionnelle et qui ne me convient pas.

En 2013, je pars donc me former à la pédagogie MONTESSORI à Vaison la Romaine auprès d’Agnès PUTOUD.

Agnès a accompagné pendant 4 ans Jacqueline LEFRANCOIS qui a été formée par le fils de Maria MONTESSORI. Aujourd’hui, Agnès à pour mission de répandre ces petites graines auprès des enseignants qui le souhaitent.

J’ai donc suivi les 7 stages qu’elle propose de 10 jours très intenses chacun. Apports théoriques, et manipulation de matériel ainsi que partages d’expériences font parti du programme. Ils couvrent l’enseignement en maths et français pour les enfants de 3 à 12 ans. J’ai également suivi un stage d’initiation à l’éducation Cosmique, ce que nous appelons l’histoire dans notre programme.

Agnès a su nous plonger, durant ces stages, dans l’ambiance Montessorienne : Respect, écoute, partage, calme, communication non violente, manipulation de matériel,…

En 2014, je prends la direction d’une école à 15 classes et je n’exerce plus ce merveilleux métier.

En 2016, pour palier à ce manque, je fonde l’association ABAP.

En 2017, je m’inscris à un DU en neurosciences que je poursuis actuellement et qui vient renforcer les connaissances sur les besoins de l’enfant pour apprendre.

Aujourd’hui, je prends le relais d’Agnès, pour déverser les petites graines de cette pédagogie respectueuse du développement de l’enfant.

Pour moi ce n’est pas seulement une pédagogie mais plutôt une philosophie de vie qui débute dès la naissance. Une éducation à part entière que je m’emploie à transmettre aux parents au travers des rencontres régulières et ateliers organisés par l’association.